Qu’est-ce que l’Hypnose ?


Si vous êtes sur cette page c’est que vous vous demandez sans doute ce qu’est l’Hypnose. Et notamment l’Hypnose thérapeutique Ericksonnienne, qui a pris de l’ampleur depuis sa reconnaissance dans les milieux scientifiques fin des années 90. Nous allons voir tout cela plus en détail.

1. Et non, ce n’est pas comme dans les films

Contrairement à ce que vous avez pu voir ou lire, l’Hypnose est un état naturel. Il vous est sûrement arrivé de lire un livre puis de ne plus savoir à quelle ligne vous en êtes, ou peut-être encore de chercher vos lunettes sur votre nez ou vos clés dans vos poches : ce sont tous des états dits hypnotiques. C’est un état de concentration assez particulier et fascinant, qui ouvre des possibilités immenses à la fois pour changer, se connaître et guérir. L’Hypnose est pratiquée depuis des milliers d’années dans diverses cultures et époques autour du globe.

Lorsque nous entrons en hypnose, nous pouvons utiliser nos pensées, talents et expériences d’une nouvelle façon, d’une manière qui ne nous est pas accessible normalement. Avec l’aide d’un professionnel, nous pouvons développer nos capacités innées et individuelles. Ce qui nous permet d’effectuer tous les changements désirés dans nos pensées, émotions et comportements… des changements rapides et automatiques.

L’Hypnose a été utilisée avec succès pour traiter les douleurs, dépressions, anxiété, stress, mauvaises habitudes, et bien d’autres problèmes psychosomatiques. Bien sûr, comme chaque personne est différente, l’hypnose peut ne pas être l’approche la plus adaptée pour tous les patients ou clients. C’est pourquoi il est important que le praticien ait d’autres outils (P.N.L/D.N.R, etc.) pour pouvoir traiter des troubles divers et variés.

En plus de pouvoir guérir, l’hypnose est encore utilisée dans la recherche sur la nature des sensations et perceptions, pour apprendre plus rapidement, développer sa mémoire et améliorer sa physiologie. L’hypnose a même rencontré des succès récents dans les opérations chirurgicales en réduisant les produits anesthésiques et en accélérant la récupération.

2. Tout le monde peut-il être hypnotisable ?

Certaines personnes arrivent à se relaxer plus facilement que d’autres. De la même manière, certaines personnes sont capables d’entrer en transe plus rapidement et plus profondément que d’autres. Environ 85% des personnes peuvent au moins entrer en transe légère, ce qui est suffisant pour la majorité des buts thérapeutiques.

Dans un petit nombre de cas (par exemple, lorsque l’hypnose est utilisé pour une anesthésie générale, ou sur une femme en travail et à l’accouchement), un état de transe plus profond peut être requis. Pour ces objectifs-là, il est utile de déterminer à l’avance la capacité de la personne à entrer en transe, avant de prendre la décision d’utiliser l’hypnose comme alternative à l’anesthésie.

Cependant, même pour les 10-15% de personnes qui n’arrivent pas à entrer même en transe légère, l’hypnose peut quand même les aider à se relaxer et améliorer leur suggestibilité, pour les aider à changer de vision sur leurs troubles.

3. Les enfants peuvent-ils être hypnotisés ?

Parce que les enfants sont naturellement imaginatifs, ils entrent plus facilement et automatiquement en hypnose. Ils répondent ainsi très bien aux suggestions pour un large panel de troubles, à savoir une faible estime de soi, l’anxiété, l’énurésie, les troubles de l’attention, etc. Cependant, il est important que vous aussi en tant que parent, poursuiviez une séance d’hypnothérapie, car souvent les problèmes de l’enfant ont une source familiale. Ainsi, parents comme enfant sont une part du trouble qui l’atteint spécifiquement.

4. Serais-je endormi ou inconscient ?

Bien que le mot « hypnose » provient du grec ancien « hypnos » qui signifie dormir, ce sens ne correspond pas à la réalité. L’hypnose n’est pas un état de sommeil. Le sommeil et l’hypnose peuvent paraître similaire parce que dans les deux cas nous sommes détendus et avons nos yeux fermés (pas obligatoirement), mais la similitude s’arrête ici. L’une des principales différences c’est que nous sommes relaxés mais extrêmement attentifs et concentrés ! Même si une personne a l’air de « dormir », il suffit de lui donner la suggestion de se réveiller pour qu’elle revienne automatiquement à son état de conscience habituel.

5. « Eh mais je ne pense pas que j’étais hypnotisé, je me rappelle de tout ce que vous m’avez dit ! »

Certaines personnes, après une séance d’hypnose, ne croient pas du tout avoir été hypnotisé. C’est dû à une mauvaise interprétation de ce qu’est réellement une « transe ». Il y a des différences entre les ondes cérébrales des personnes en état de sommeil et ceux qui sont en état de transe. En pratique, les personnes qui sont hypnotisées parlent souvent avec l’hypnothérapeute, et peuvent répondre et poser des questions, entendre tout ce qui s’est dit très clairement et être parfaitement conscientes.

L’hypnothérapeute n’a pas de contrôle sur votre esprit, ou de capacité à produire des ressentis mystérieux sur vous. Cette attente de l’extraordinaire et du mystérieux déçoit parfois les personnes qui pensent alors ne pas avoir été hypnotisées. Ce sont pourtant les mêmes personnes qui quelques temps après changent inconsciemment et de manière spectaculaire.

6. Et si je perdais le contrôle, que je me ridiculisais ?

Non, il n’y a pas de perte de contrôle. Au contraire, l’hypnose permet aux personnes d’être plus concentrées et moins distraites, tout en utilisant leurs capacités mentales à 100%. De cette façon, chacun peut réussir à atteindre ses buts, et réussir à avoir un meilleur contrôle sur sa santé, son confort et son bien-être. Cette croyance de « perte de contrôle », provient de l’hypnose de spectacle – très différente de l’hypnose thérapeutique – dont les praticiens sélectionnent délibérément des personnes qui veulent s’amuser et pourquoi pas faire la poule en public.

7. Est-ce que je peux rester coincé ou enfermé dans cet état hypnotique ?

Non. A n’importe quel moment vous pouvez reprendre conscience ou choisir d’ignorer les suggestions. Il faut savoir que personne ne reste hypnotisé indéfiniment – vous finirez toujours par « sortir » de transe après quelques dizaines de minutes maximum.

8. Est-ce que l’hypnose me permettra de me rappeler de certaines choses que j’ai oublié ?

Oui et non. L’hypnose peut en effet améliorer notre capacité à nous rappeler de certains événements dont on est certain qu’ils se sont produits. Mais l’hypnose n’est pas un moyen de chercher la vérité, encore moins sur des événements dont on est pas certain qu’ils aient eu lieu. Ceci dit, sous hypnose vous pouvez revivre des événements spécifiques, mais il n’est pas garanti que vous vous en rappellerez correctement. L’hypnose est seulement là pour vous assister à vous rappeler des perceptions, pas des vérités.

Les tribunaux le reconnaissent, c’est pourquoi un souvenir récupéré par l’hypnose n’a pas pour valeur de preuve, car le seul fait d’avoir été hypnotisé peut altérer ce souvenir. Si vous êtes à la recherche de réponses, il serait préférable que vous consultiez un avocat avant d’essayer d’utiliser l’hypnose pour vous rappeler d’événements qui pourraient conduire à un procès en justice.


Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce qu’est l’hypnose et de ses applications. Que vous avez déjà en tête les changements que vous voulez voir produire en vous. Vous êtes libre de prendre rendez-vous dès maintenant pour transformer votre être et dépasser vos limites.